Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2022 4 02 /06 /juin /2022 10:04

PENTECOTE C

1ere lecture : Ac 2, 1-11 ; Ps 103 ; 2eme lecture : Rm 8, 8-17, Evangile : Jn 14, 15-26

La Pentecôte clôture la cinquantaine au cours de laquelle l’Eglise chaque année, célèbre la Pâques du Christ. Cinquante jours après sa résurrection, et dix jours après son ascension, le Seigneur fait don de l’Esprit Saint à ses apôtres. La Pentecôte marque ainsi l’achèvement de Pâques. Aujourd’hui la promesse de Jésus s’accomplit : les disciples sont tous remplis de l’Esprit Saint, ils  se mettent à parler en d’autres langues !

La parole de Dieu est  vraiment saisissante aujourd’hui : vent violent et feu soudain de la Pentecôte qui saisit et transforme les amis de Jésus, abattus par sa mort, en apôtres enthousiastes de la résurrection (1ère lecture) : souffle qui saisit la poussière pour lui rendre la vie (psaume) ; emprise de l’Esprit Saint qui nous as saisis au baptême pour faire de nous les « enfants de Dieu » (2ème lecture) et qui ne cesse de nous travailler au cœur pour nous faire vivre de la Parole (Evangile). « Viens, Esprit Saint » (séquence), viens nous saisir encore, viens nous surprendre encore et faire de nous les audacieux témoins de l’amour qui se donne.

Annoncé par les Ecritures anciennes, promis par le Seigneur à plusieurs reprises  surtout au moment où il devait passer de ce monde à son Père, l’envoie de l’Esprit Saint inaugure le temps nouveau : celui de la mission de l’Eglise au sein de ce monde par l’entremise des disciples. Le Christ par son Esprit reste présent au sein de ce monde. Sa présence est matérialisée par la suite de la mission réalisée par les apôtres qui proclament les merveilles de Dieu en de diverses langues grâce aux dons de l’Esprit Saint.

L’Esprit Saint est désormais le protagoniste de la mission. Promis comme le Défenseur, le Paraclet, l’Esprit de Vérité, est chargé de nous conduire vers la vérité toute entière et à mieux nous faire comprendre les enseignements du Maitre. Au jour de la pentecôte, il libère les apôtres de leur peur et leur offrent de se faire entendre par la multitude de juifs rassemblés à Jérusalem venant de toutes les contrées du monde. Tous sont émerveillés des œuvres du Seigneur qui permet aux simples hommes de Galilée de réaliser des prodigues. Grâce à l’Esprit, l’unité que Babel avait brisée suite aux désirs des hommes de surpasser Dieu, causant ainsi l’impossibilité de se faire entendre est restaurée. Le langage nouveau de l’Esprit qui est un langage d’amour, de paix, de joie, de justice, de réconciliation, de bonté, de service, de patience, de miséricorde, de bienveillance, d’humilité, de maitrise de soi, de pardon, d’unité permet aux hommes de prendre conscience que notre vocation est d’être tous fils et filles d’un seul et même Père qui nous appelle à vivre dans la paix et l’harmonie des enfants de Dieu.

En notre monde déchiré, divisé, coupé de frontières et hérissé de barbelés, Dieu fait surgir un monde nouveau. En notre monde en convulsion, si tourmenté et parfois découragé,  Dieu déclare aujourd’hui la Fête de l’Esprit qui fait sauter les frontières, brise les barrières, rapproche les races et les nations, pour faire vivre les hommes en frères, les libérant du péché par le pardon et leur communiquant la force de l’amour.

Cet Esprit déposé sur les apôtres sous forme de feu ouvre l’Eglise à des horizons nouveaux : annoncer et témoigner sans aucune crainte aux hommes que Dieu par son fils Jésus-Christ a sauvé l’humanité par sa mort et sa résurrection, accorder le pardon aux hommes, les conduire à la sainteté en les transmettant le salut. Cette annonce de la Bonne Nouvelle ne peut plus être retenue par les seuls témoins du Christ ressuscité. Elle doit être connue dans tous les confins de la terre. Les apôtres par le courage extraordinaire qu’ils reçoivent de l’Esprit Saint peuvent désormais briser les barrières linguistiques, raciales, ethniques et socio-culturelles pour faire connaitre ce prodige inédit.

Nous devons pour rendre concret le don de l’Esprit Saint dans nos vies lutter contre les tendances de la chair, en nous laissant conduire par l’Esprit du Christ qui habite en nous. C’est cet Esprit qui nous permet d’appeler Dieu « Abba » et nous unit aux souffrances et à la gloire du Christ qui a fait de nous les héritiers Royaume. Notre existence devient donc grâce à l’Esprit un combat permanent contre les tendances de la chair qui tendent à nous détourner des tendances de l’Esprit.

Nous devons manifester la présence de l’Esprit Saint au sein de notre monde par le témoignage qu’il nous inspire car ce qui vient de lui est conforme au Père et au Fils. En effet, ils ne font qu’une seule et même communauté d’Amour. « Avec le Père et le Fils ils reçoivent même adoration et même gloire ». Sa présence est également la Présence du Père et du Fils qui accomplissent la même mission au sein de l’Eglise. Il  vivifie et sanctifie toute l’Eglise au nom du Père et du Fils.

 

Aujourd’hui, Seigneur, par le mystère de la pentecôte, tu sanctifies ton Eglise chez tous les peuples et dans toutes les nations ; répands les dons du Saint Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique. Par Jésus.

Père Bernard Dourwe, Rcj.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de DOURWE Bernard
  • : Parlons de tout et de rien en toute vérité.
  • Contact

Profil

  • dourweber
  • Je suis ce que je suis.
  • Je suis ce que je suis.

Texte Libre

Recherche

Liens