Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2022 6 25 /06 /juin /2022 08:25

SOLENNITE DES MARTYRS DE L’OUGANDA

1ere lecture 2 Mac 7, 1-2.9-14 ; Ps 124 ; 2eme lecture : Rm 8, 31-39 ; Evangile Jn 12, 24-26

L’Eglise particulière du Rwanda célèbre la Solennité des Martyrs de l’Ouganda en ce dimanche ; Célébration prévue le 3 juin dans l’Église catholique. Ce sont les Martyrs de la persécution du roi Mwanga de 1885 à 1887 durant laquelle périrent une centaine de jeunes chrétiens, catholiques et anglicans. Pendant leur supplice, ils demeurèrent inébranlables dans leur foi et s’encouragèrent mutuellement, spécialement les jeunes comme Kizito, qui n’avait que 14 ans. Ils moururent dans la sérénité et la prière. Ces martyrs ont été canonisés par Paul VI au cours du Concile Vatican II, le 18 octobre 1964. Leur exemple a inspiré et continue d’inspirer beaucoup de chrétiens, spécialement dans les moments désespérés.

Dans la première lecture extraite du deuxième livre des Maccabées, sept frères d’une même famille acceptent de sacrifier leur vie plutôt que de briser les interdits religieux. Avec courage, ils affrontent la mort car ils sont rassurés et confiants en la résurrection. Ils savent que le Dieu qu’ils servent et en qui ils ont mis leur espérance les ressuscitera au dernier jour. Notre vie à la suite du Christ nous appelle aussi à affirmer avec radicalité notre foi en Dieu qui nous ressuscitera et nous délivrera de toutes épreuves. La foi  à la vie éternelle doit être une invitation à prendre conscience que les souffrances, les atrocités de ce monde ne sont que vanités devant l’amour et la miséricorde infini de Dieu.

Saint Paul dans sa lettre aux Romains, après avoir lui-même vécu dans sa chair les souffrances à cause de Jésus-Christ affirme avec véhémence que rien ne saurait nous séparer de l’amour de Dieu. Le Christ Fils du Dieu vivant est passé par les souffrances et les atrocités immenses pour nous donner le salut. En lui et par lui nous sommes donc vainqueurs de la mort, de l’angoisse, des persécutions, de la faim, de la nudité, des tribulations, des périls et du glaive. En effet, le Christ notre défenseur grâce à son Esprit Saint nous fortifie dans toutes les épreuves. Dieu qui est amour agrée donc notre sacrifice comme témoignage d’amour pour lui par Jésus-Christ qui siège à sa droite et intercède pour nous.

Cette vie donnée est une exigence de la Sequela Christi. Saint Jean en effet, dans son Evangile pose la configuration au Christ comme condition du salut. Les disciples sont appelés à suivre la logique du qui perd sa vie la gagne et qui veut gagner sa vie la perd. Comme le grain de blé qui doit mourir pour donner la vie, il en est de même pour tous ceux qui entreprennent le chemin de la vie sous les pas de Jésus. C’est en faisant comme lui, qui a accepté de mourir pour que nous ayons la vie en abondance que le disciple sera à mesure d’être au sein de ce monde un signe vivant et un témoin du salut offert à tous les hommes. Pour y arriver, il a donc besoin de se libérer de toutes les peurs. Car il ne faut pas avoir peur de ceux qui tuent le corps mais il faut plutôt craindre celui qui peut tuer le corps et l’âme

Saint Charles Lwanga et ses 22 compagnons dont nous célébrons la solennité nous sont donc offerts comme des modèles de foi au sein de ce monde. Proche de notre temps, ils ont dit avec fermeté non aux pratiques qui n’honorent pas la dignité des enfants de Dieu. Ils l’ont fait au prix de leur sang. Leur témoignage montre que les plaisirs mondains et le pouvoir terrestre ne donnent pas une joie et une paix durables. C’est plutôt la fidélité à Dieu, l’honnêteté et l’intégrité de la vie et l’authentique préoccupation pour le bien des autres qui nous apportent cette paix que le monde ne peut offrir.

Depuis l’âge apostolique jusqu’à nos jours, un grand nombre de témoins est sorti pour proclamer Jésus et manifester la puissance de l’Esprit Saint. Aujourd’hui, nous rappelons avec gratitude le sacrifice des martyrs ougandais, dont le témoignage d’amour pour le Christ et son Église a justement rejoint “les extrémités de la terre”. Nous rappelons aussi les martyrs anglicans, dont la mort pour le Christ rend témoignage à l’œcuménisme du sang. Tous ces témoins ont cultivé le don de l’Esprit Saint dans leur vie et ont librement donné le témoignage de leur foi en Jésus Christ, même au prix de leur vie, et beaucoup dans un si jeune âge.

Comme eux, nous devons suivre jusqu’au bout le Christ dans les joies et les peines en demeurant fidèle à nos engagements chrétiens qui nous appellent à être dans ce monde sans être du monde et à vivre comme des fils de lumière dans un monde enténébré car par vocation, nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde.

 

Dieu éternel et tout puissant, tu as donné à tes saints Charles Lwanga et ses compagnons la force de souffrir à cause du Christ ; viens encore au secours de notre faiblesse, afin qu’en imitant ces martyrs de l’Ouganda qui n’ont pas hésité à mourir pour toi, nous ayons le courage de te glorifier par notre vie. Par Jésus le Christ.

 

Dourwe Bernard, Rcj.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de DOURWE Bernard
  • : Parlons de tout et de rien en toute vérité.
  • Contact

Profil

  • dourweber
  • Je suis ce que je suis.
  • Je suis ce que je suis.

Texte Libre

Recherche

Liens